MAARS Fête des familles

MAARS Fête des familles

Bonjour à tous 

L’association paroissiale Maars a le plaisir de vous convier à sa fête annuelle qui permet aux adhérents et sympathisants de se rencontrer et faire la fête avec les familles accueillies !

Nous vous espérons nombreux

Geneviève Monchy pour l’équipe MAARS

CCFD Célébration œcuménique du 21/09/2023 – Le droit de rester vivre au pays

Célébration œcuménique du 21/09/2023

Témoignage CCFD Terre Solidaire – Le droit de rester vivre au pays

 Le CCFD, tout en plaidant ardemment en faveur de l’accueil des migrants, soutient en parallèle de nombreuses associations partenaires œuvrant pour le droit des personnes à rester vivre dans leur pays.

Ces partenaires travaillent soit sur des nœuds de passage des routes migratoires, comme la Maison du Migrant, au Mali, soit dans les pays d’origine, comme l’association ANPM au Sénégal.

 

  • A Gao, au Mali, la Maison du Migrant accueille des personnes qui sont en route vers l’Algérie, et, au-delà, vers l’Europe ou d’autres pays du Maghreb, ou qui en ont été refoulées. Elle les héberge, les soigne, facilite leurs démarches auprès de l’administration malienne, les met en contact avec d’autres ONG. Mais c’est aussi un lieu où reprendre souffle, où les souffrances et les rêves peuvent se dire, et où une vraie discussion peut avoir lieu sur la décision entre poursuivre le projet migratoire ou rentrer au pays. Un certain nombre décide de rentrer et reçoivent un soutien pour le faire, ou trouve une réinsertion à Gao même.
  • A Mbour, 2éme port de pêche du Sénégal, la raréfaction des ressources halieutiques conduit beaucoup de jeunes à tenter le passage par les Canaries. L’ANPM est un groupement d’associations qui comptent dans leurs bénévoles de nombreux anciens candidats à l’exil. Ils informent les jeunes et les familles sur les réalités de la vie d’exilé en Europe et sur les risques du voyage. Le réseau favorise l’émergence de solutions alternatives par des projets d’insertion sociale et économique, par exemple des élevages de moutons ou de pigeons.

 

Outre ces exemples d’actions au plus près des migrants, de nombreux autres partenaires agissent plus en profondeur sur les différentes causes qui sont à l’origine des déplacements de populations : les conflits de diverses natures, les accaparements de terres, la mort de l’agriculture paysanne.

Je les confie aujourd’hui à vos prières.

 

Bruno DUSART

Equipe d’animation CCFD du Rhône

COMMUNIQUÉ DE SALAM PAIX SHALOM

COMMUNIQUÉ DE SALAM PAIX SHALOM

 

Nous sommes tous profondément meurtris par les évènements actuels en Israël et à Gaza. La mort d’innocents ne peut nous laisser indifférents. Cela est d’autant plus intolérable que la violence gagne aussi nos sociétés. Ainsi, depuis plusieurs semaines, des discours et des actes antisémites, islamophobes et racistes se sont multipliés de manière inquiétante et préoccupante. Pourtant, à Rillieux-la-Pape, aucune manifestation, aucune violence n’ont été observées.

Est- ce la conséquence du dialogue inter-religieux vécu dans notre commune ?

En effet, depuis plusieurs décennies, le groupe inter-religieux « Salam Paix Shalom » œuvre pour la concorde et la paix sociale.

Fondé en 2000 par Jean Claude Lasserre, à qui Marie -Thérèse Bodin succède à partir de 2008, le groupe est aujourd’hui animé par les représentants des quatre communautés religieuses : protestante, juive, musulmane et catholique. Tout au long de ces années, il n’a eu de cesse d’œuvrer pour le dialogue et le partage, dans un esprit de découverte et de respect mutuels. Plus que jamais, il nous faut continuer à lutter contre cette montée de la haine dans notre pays, à refuser les amalgames et à promouvoir l’idéal de Paix. 

Nous souhaitons que dans nos villes, dans notre pays, les autorités gouvernementales comme les autorités locales , accompagnent et soutiennent les initiatives en faveur d’une paix juste et durable en Israël et à Gaza .

Catherine LASSERRE, Mhamed BARED, Méir KNAFO, Jean-Michel PASTOR

GROUPE INTER-RELIGIEUX de RILLIEUX – LA – PAPE
Appel